Ecrire pour le web : optimisation

Le meilleur travail de rédaction même élaboré par un grand écrivain ou un journaliste réputé, n’est rien pour le web, s’il n’est pas optimisé ! Pourquoi ?

Parce qu’un texte non optimisé passera inaperçu aux yeux globuleux des moteurs de recherche. Qui dit passer inaperçu à leurs yeux, dit inaperçu aux yeux charmants des internautes.

Pour que Google vous voie, voie votre site, voie vos textes, il devra y repérer les mots-clés placés aux bons endroits, en rapport avec votre activité, codés correctement (html). Il demandera des liens de vos pages vers l’extérieur ET mieux encore, de l’extérieur vers vos pages !

Le travail d’optimisation d’un rédacteur web 

  • Rechercher les mots-clés adaptés à votre activité (de façon intuitive tout d’abord puis avec l’aide des outils du marché)
  • Vous aider à choisir ceux sur lesquels la concurrence est moins féroce.
  • Tenir compte des recherches en longue traîne (tiens ! Si vous consultiez le petit glossaire des termes…).
  • Inclure ces mots-clés dans votre article, en nombre suffisant, aux bons endroits, en utilisant les attributs html adéquats.
  • Insérer des liens vers quelques sites et donner à d’autres sites envie de vous citer (netlinking)
  • Analyser vos besoins, votre cible, votre zone de chalandise (voulez-vous toucher en local, national, international ?)
  • Réfléchir avec vous sur l’objectif de votre site : vendre, se faire connaître, faire connaître un autre site, solliciter une inscription ?
  • Utiliser les images pour rendre votre article agréable mais pas que…
  • Suivre une charte typographique qui donnera une structure harmonieuse au site et permettra à Google d’y sauter d’un point important à un autre sans se perdre dans les méandres de mots ou images inutiles (à ses yeux globuleux, pas forcément aux nôtres !).

Pour demander un devis, passer commande de textes web optimisés SEO

Ecrire pour le web, la rédaction

Un texte écrit pour le web doit séduire dans les dix secondes. Il doit livrer ses arômes dès les premières lignes pour donner envie au lecteur de poursuivre sa lecture. Il doit aussi être d’un abord agréable, correctement mis en page. Il faut enfin qu’il soit adapté à son public. Vous adressez-vous de la même façon à un adolescent et à un notaire ?

C’est pourquoi, avant même de se jeter sur les touches de son clavier (qu’il vénère), le rédacteur web va définir sa cible, réfléchir au ton sur lequel il va s’exprimer, définir l’angle d’attaque de son texte. Il va faire des recherches (parfois poussées) car il est impensable d’écrire sans maîtriser le sujet ! Il s’attellera ensuite au plan de son article. Puis il rédigera un chapeau, des paragraphes et terminera en imaginant le meilleur titre possible.

Rédaction web, s’adapter en toutes circonstances

Puisqu’il travaille sur commande, il tiendra compte des impératifs qui lui sont fixés comme le nombre de mots qu’il ne faut pas dépasser (croyez-le ou non, il est plus facile d’écrire long que d’écrire court !), les thèmes qu’il faut impérativement aborder, les citations à intégrer, etc.

Il sera aussi capable de produire du texte régulièrement car un site qui vit, titille bien plus les antennes de Google qu’un site qui dort.

Tout ce travail de rédaction même élaboré par le meilleur écrivain ou journaliste, n’est rien pour le web, s’il n’est pas optimisé ! Pourquoi ?

 

Pour demander un devis, passer commande de textes web optimisés SEO